Le Tempérament - Comprendre les signes au regard des qualités premières - Étincelles Astro

Vous retrouverez la définition des 4 qualités premières dans mon article du mois précédent « Comprendre les planètes au regard des quatre qualités Premières ».

Les signes et leur qualités premières

Les signes de feu : Bélier, Lion, Sagittaire sont chauds et secs

Les signes de Terre : Taureau, Vierge, Capricorne sont froids et secs

Les signes d’Air : Gémeaux, Balance, Verseau sont chauds et humides

Les signes de d’eau : Cancer, Scorpion, Poisson sont froids et humides

La positon des planètes (particulièrement de la lune) de l’ascendant et de son maître en signe va nous permettre de déterminer le tempérament de la personne.

 

Il existe 4 tempéraments du latin (temperamentum qui signifie action de tempérer). La médecine ancienne et principalement Hippocrate (médecin et astrologue) avaient donc déterminé 4 fluides dans le corps aussi appelés humeurs. C’est de là que vient l’expression « être de bonne ou de mauvaise humeur ».

Ces humeurs ou fluides ne sont pas des substances corporelles physiques mais plutôt des énergies, des forces qui sont en mouvement.

 

1-Le premier fluide est le flegme (ou la lymphe). Le flegme est froid et humide et proche de l’élément eau. Lorsqu’il est prédominant dans le corps, le tempérament sera dit flegmatique ou lymphatique.

2- Le deuxième fluide est le sang. Le sang est chaud et humide. Il est en relation avec l’élément air. Lorsqu’il est prépondérant dans le corps, le tempérament sera dit sanguin.

3- Le troisième fluide est la bile jaune (jadis nommé Cholé en rapport avec le foie). Il est à l’origine du mot colère. Ce fluide est chaud et sec en relation avec l’élément feu. Lorsqu’il est prépondérant dans le corps, le tempérament sera dit colérique.

4- Le quatrième fluide est le mélancole (bile noire). Ce fluide est froid et sec, il est en relation avec l’élément terre. Il est à l’origine de la tristesse. Lorsqu’il est prépondérant dans le corps, le tempérament sera dit mélancolique.

La connaissance du tempérament nous indique comment la personne se comporte et de quelle manière elle se sent poussée à agir lorsqu’elle est soumise à une forte impression. Par exemple comment réagit-elle lorsqu’elle est offensée, lorsqu’on la réprimande ou au contraire la félicite.

Pour vous donner un exemple concret, imaginons une personne qui vient de se tordre la cheville, après les premiers soins d’urgence,  comment va-t-elle réagir en fonction de son tempérament ?

La réaction du tempérament flegmatique est de ressentir vivement la douleur et de prendre soin de lui. Le flegmatique ne sera pas en capacité de reprendre le travail, il aura besoin de temps pour se remettre de ses émotions !

La réaction du tempérament sanguin sera de prendre ça avec beaucoup d’humour. Il expliquera de façon théâtrale comme cela s’est passé et rira de lui. Il sera pressé de reprendre le travail pour retrouver ses collègues.

La réaction du tempérament colérique sera de nier l’évidence (mais tout va bien ! ce n’est rien ! ) Il sera pressé de reprendre le travail et de ne rien montrer par orgueil !

La réaction du tempérament mélancolique sera de s’intéresser à ce que pourrait en dire les autres. (Que vont penser mes collègues ? oh qu’elle honte pour moi !). Il reprendra le travail mais essaiera de ne pas être vu par peur d’être discrédité !

Si vous souhaitez aller plus loin, je vous propose d’étudier en profondeur ces tempéraments lors du stage « les clés de la connaissance de soi et des autres » 29 et 30 juin 2019. Nous étudierons les qualités et les défauts de chaque tempérament, nous verrons comment agir avec eux, quelles sont leurs prédispositions pathologiques et grâce à la morpho-psychologie comment déterminer un tempérament par l’observation du visage.

 

Share This